Éléments différenciateurs

33 filtres de recherche quantitative pour optimiser le potentiel de vos investissements

Au fil des 20 dernières années, j’ai priorisé mes activités de recherche et de développement fondées sur les théories modernes de portefeuille. Pendant ce processus, j’en ai aussi profité pour parfaire mes connaissances en ce qui a trait aux outils me permettant de mieux identifier les placements aptes à tenir la route en période de tempête et à surpasser les indices en des temps plus cléments.

 Croyez-le ou non, il y a aujourd’hui plus de 20 000 placements disponibles sur le marché. Choisir les meilleurs dans cette masse peut représenter tout un défi! Mais heureusement, ceux qui me connaissent bien savent que je suis une personne de conviction et assez déterminée en général. Je me suis donc appliqué à pousser encore plus loin mes recherches.

J’ai découvert que des principes mathématiques plus élaborés pouvaient s’appliquer dans mon travail et surtout dans le choix des placements appropriés. J’utilise un mode de sélection basé sur des formules mathématiques avancées, qui constituent des filtres de recherche quantitative. J’en utilise actuellement 33 au total, mais mes recherches sont en perpétuelle progression. Grâce à ces filtres, j’ai pu déterminer les placements moins risqués tout en optimisant leur rendement.

Le plus important est de calibrer ces filtres adéquatement et avec la plus grande précision. L’objectif ultime est de faire en sorte que la sélection de placements soit optimisée, structurée et mieux positionnée.

Une notion essentielle au processus est l’application de la « Gestion active », qui est l’inverse du fameux « Buy and hold ». Afin d’accroître le succès, une mise à jour des filtres doit donc idéalement être effectuée de façon régulière.

Ceci est un résumé sommaire de la méthode de gestion que j’utilise pour mes clients et qui s’appuie principalement sur des notions quantitatives de sélection de placements. J’aurais pu vous en parler encore pendant des heures tellement je suis passionné, mais je pense avoir déjà abusé de votre précieux temps. Nous pourrons donc en discuter davantage lors d’une rencontre privée à votre convenance.

 

Proactive en recherche et développement, Gestion Ethik l’est aussi face à la future réglementation qui vous protège davantage

Je suis le premier au Québec à avoir conformé ma pratique professionnelle à la nouvelle réglementation 31-103 et au MRCC2, et ce, plus de 900 jours avant la date butoir du 15 juillet 2016 où ils entreront en vigueur.

En effet, je demeure ainsi à l’avant-garde dans mon secteur d’activité en respectant cette nouvelle réglementation, laquelle exigera la divulgation des rendements ainsi que des frais de rémunération de la firme ou du conseiller. Il n’y a aucun doute, l’intérêt de mes clients est le moteur de ma pratique!